Les principales étapes d’un processus d’ingénierie sociale dans le cadre de la mise en oeuvre d’un projet :

1) Identification des acteurs du projet ( groupes, communautés, catégories de personnel etc.)

2) Consultation des acteurs au moyen des techniques d’enquête (questionnaires, focus-groupes, entretiens  etc.) en vue de leur association à l’identification et la formulation des actions du projet.

3) Mise au point  de la feuille de route pour la mise en œuvre participative du projet (recommandations et descriptif des actions )

Les champs d’application de l’Ingénierie Sociale :

L’ingénierie Sociale et ses méthodes peuvent être utilisées dans l’ensemble des champs d’activité  économique et sociale dont  notamment  et à titre d’exemple :

Le développement urbain à travers la consultation et la participation des citoyens et de l’administration locale et centrale lors de la conception, la réalisation, la rénovation , l’aménagement des villes.

Le développement rural à travers la consultation et la participation des populations locales lors de la conception et de la mise en œuvre des projets de développement rural.

Elle peut également être mise en œuvre dans le cadre  de questions sociales diverses telles que (à titre indicatif):

La circulation automobile et la sécurité  routière à travers des montages participatifs entre acteurs (professionnels de la route, associations, concessionnaires automobiles , services de sécurité ) autour de programmes visant à réduire la mortalité routière.

La violence  dans les stades à travers des montages participatifs entre clubs , associations de supporters  fédérations et administration visant à réduire ce phénomène.

La gestion des déchets ménagers au moyen de la consultation et de la participation des acteurs concernés pour une meilleure prise en charge de cette question.

– D’autres aspects de la vie économique et sociale nécessitant l’intervention des acteurs sociaux et des pouvoirs publics,  qu’ IRISCO peut aider à identifier.